0

Hellcops épisode 5

De retour du TGS qui fut une très bonne expérience pour nous et l’occasion de rencontrer nos premiers fans, il est temps pour nous de vous montrer l’épisode 5 !

Les décors de l’Homme des Bois ont été fait par Florent, éclairé par Thomas. Les chevaux viennent de l’école d’équitation du Somail et Lucille s’est occupé de gérer ces six chevaux pendant la journée de tournage en plus de faire une poursuivante et une cascade !

Dans la semaine nous vous posterons quelques photos du TGS, nos interviews, bref nos retours du TGS !

 

0

Concours TGS et plan

Bonjour à tous !

Grande nouvelle, nous organisons un concours sur notre stand au TGS ! Pour y participer, rien de plus simple, passez nous voir sur notre stand, remplissez un formulaire d’entrée en enfer et vous serez automatiquement inscrit pour le tirage au sort qui aura lieu au mois de décembre. 5 personnes auront la chance de gagner 1 DVD d’Hellcops. Les résultats vous seront directement communiqués par mail et apparaitront sur le site d’Hellcops (sans le nom de famille bien entendu). Ce sera la seule occasion d’avoir un DVD d’Hellcops car nous n’avons pour l’instant pas prévu d’en vendre par la suite.

Pour vous aider à nous retrouver sur le parc des expos, voici un petit plan, cliquez dessus pour l’agrandir, on est entouré en rouge ! Notre numéro de stand est le 247, Hall 2. La diffusion en avant première de l’intégralité d’Hellcops sera dans la salle de conférence 1 dans le Hall 1 le samedi 1 décembre à 20h30

 

0

Retour sur l’épisode 4

img_0408 L’épisode démarre par une situation relativement peu banale. Face à des ennemis les Hellcops se chamaillent et ignorent totalement le danger. Cette scène est très importante de mon point de vue car elle permet de bien définir le groupe d’amis qui du jour au lendemain se retrouvent dans une aventure hors du commun. Ces personnages qui ne se connaissaient pas réellement sont obligées d’agir ensembles mais des tensions existent et éclatent à ce moment-là. De plus ce passage permet de souligner le fait que cette bande de geeks n’ont pas conscience d’être en face d’un vrai danger et d’être dans un monde pas très joyeux. C’est sûrement cette inconscience qui va les pousser à faire tout ce qu’ils vont faire… De cette scène découle toute une psychologie sur le groupe et sur les personnages qui jusqu’à présent ne faisaient que subir mais qui désormais se retrouvent à prendre des décisions.

img_0425 img_0453

Lorsque nous avons écrit Hellcops avec Thibault, nous voulions absolument mettre des scènes de combats à l’épée, pour le challenge de les filmer et pour s’amuser car nous pratiquons l’escrime depuis quelques années. Colas (AFK) avait déjà toutes les bases de l’escrime, il ne manquait plus qu’à entrainer Clovis (Cap’) et Manon (Illiana). Quelques séances d’entrainements ont eu lieu pendant la préparation du film pour que les bases soient bien ancrées afin d’éviter tout blessé pendant les enchainements et nous avons essayé d’organiser la journée de manière à ce qu’il y ait une matinée d’échauffement et entrainement afin d’être le plus préparé possible. Les combattants interprétants les démons viennent pour la plupart de la compagnie d’escrime Armadag ou sont tous simplement des amis du coin qui nous ont bien dépannés suite à quelques désistements. J’en profite pour remercier tous les escrimeurs présents qui ont eu une dure journée sous un soleil de plomb ! Merci aussi à Muriel qui a passé l’après-midi à maquiller tous ces méchants démons.

img_0485 img_0497

Le tournage réel des scènes qui a commencé vers les 16h fut assez éprouvant pour les acteurs qui ont dû répéter leur chorégraphie au moins huit ou dix fois pour avoir un maximum de prises. A chaque combat la caméra montée sur un Glidecam tournait autour d’un seul duel, les autres continuant à se dérouler en fond. Ce ne fut pas évident à filmer, les épées décrivant des gestes d’une amplitude assez importante et nous empêchant parfois de nous rapprocher suffisamment. Pas évident pour Thomas, cadreur sur Glidecam qui a bien souffert.

L’essentiel fut qu’il n’y eu aucun blessé et nous avons pu tous manger les délicieux repas préparés par Gisèle, Hervé et Corinne.

img_0626 img_0627

img_0622 Nous avions initialement prévu de tourner la scène de l’arrivée de Prosper d’affilée mais on ne peut pas ralentir le soleil et nous étions dans le creux d’une petite vallée, nous obligeant à terminer à 19h. Nous avons donc été contraints de tourner l’arrivée de Prosper un autre jour, en fin d’après-midi afin d’avoir une lumière la plus raccord possible. Heureusement la météo était avec nous et un petit coup d’étalonnage et le tour est joué, même si désormais vous le remarquerez peut être… D’ailleurs, avez-vous remarqué que le démon contre lequel se bat Kantor est en fait le même acteur interprétant Prosper ? Si ce n’est pas le cas, regardez bien à nouveau, mais n’essayez pas de trouver un complot derrière tout cela, c’est juste une raison logistique !

0

Retour sur l’épisode 3

Avec un peu de retard, voici le retour sur l’épisode 3. La séquence du marchand a été tournée dans un petit village de l’Herault, Ardouane. Les petites rues étroites en pierre étaient parfaites pour cette séquence, on plaçait ainsi les Hellcops dans un environnement urbain mais sans trop en voir. Qu’est-ce qu’il y a dans ces bâtiments ? Est-ce des maisons, des locaux de Lucifer ? Personne ne le sait. Stephane qui interprète Rubischt a eu quelques difficultés pour la réplique sur le viol du tyrannosaure, ce qui nous donna quelques bonnes répliques que nous essaierons de mettre dans un grand bêtisier…
La séquence du coucher de soleil a été la dernière prise du film, ce qui a permis à l’équipe de s’amuser un peu mais il faudra attendre le vrai générique de fin pour voir ça…
Pas grand-chose à dire sur ce retour d’épisode et pas non plus de photos… Bientôt le retour sur l’épisode 4 qui devrait être un peu plus complet !

0

Hellcops épisode 4

Le voici, le voilà, l’épisode 4 d’Hellcops. Pour cet épisode je tiens à remercier tous les escrimeurs qui sont venus nous prêter main forte, merci aussi à Muriel qui a très bien maquillé les démons.

Le week end prochain c’est le TGS mais nous essaierons de mettre en ligne l’épisode 5 le plus tôt possible le dimanche.

0

Hellcops au Toulouse Game Show

Bonjour à tous !

Certains le savent peut être déjà, il est temps pour nous de vous faire l’annonce officielle ! Hellcops sera présent au Toulouse Game Show le 1 et 2 Décembre 2012 ! Nous aurons un stand le samedi et le dimanche pour répondre à vos questions, vous présenter le projet plus en détail mais surtout ce sera l’occasion pour vous de pouvoir regarder en avant première l’intégralité d’Hellcops ! Une projection de 56 minutes dans la salle de conférence 1 suivie d’une séance questions/réponses. Nous espérons vous y retrouver nombreux ! Si vous voulez plus d’informations sur comment vous y rendre, jetez un coup d’œil sur le site du TGS : http://www.toulouse-game-show.fr/fr/page3-Informations_Pratiques.html

1

Hellcops, épisode 3

Le voici, le voilà, l’épisode 3 d’Hellcops où on découvre un peu plus le fonctionnement de l’enfer…

Pour cet épisode, merci à Stéphane qui interprète Rubischt !

Après cet épisode, les choses vont s’accélérer, un petit peu… Dans la semaine nous vous annoncerons une bonne nouvelle, vous pourrez aussi lire un retour sur l’épisode 3. Et n’oubliez pas, rendez-vous la semaine prochaine pour la suite…

 

0

Portrait de…

Thomas est actuellement en master 1 à l’ESAV (Ecole Supérieure d’Audiovisuel) après être passé par un BTS audiovisuel en image aux Arènes et une licence en arts du spectacle le tout à Toulouse.

S’il a rejoint le projet Hellcops c’est parce que Thibault l’a enrôlé en lui parlant d’un délire entre copain, ce qui a plu à Thomas, mais il a tout de même souhaité apporter une touche de professionnalisation et,  à un niveau plus personnel, avoir une expérience supplémentaire dans le monde de l’audiovisuel. Enfin, cela lui permettait aussi de découvrir de nouveaux lieux dans l’arrière-pays de l’Hérault, qu’il a trouvé très beau.

Thomas était le chef opérateur Image sur le tournage, en gros il était en charge du cadre et des lumières ainsi que de l’esthétique de l’image. En plus de cela, il a aussi utilisé la caméra et porté le glidecam(bras mécanique permettant de porter la caméra).

Pour lui, le projet fut un mélange de moments difficiles liés à la fatigue et à un léger manque de préparation en amont, mais ce fut aussi un défi et, malgré cela, il a trouvé pleins de moments agréables. « Comme en colo » dit-il avec le sourire.

Les relations entre équipes techniques furent très bonnes même s’il y avait toujours un léger manque de temps et un rythme soutenu. Une bonne écoute entre chacune des équipes et des compromis pour avoir un meilleur résultat La relation avec les acteurs fut très bonne grâce à la bonne ambiance qui régnait entre eux et avec les autres équipes.

En terme de technique, je n’ai pas pu m’empêcher de lui parler de la plus grosse journée du tournage, celle de cent-vingt plans, Thomas explique rapidement que cette journée fut éprouvante physiquement, le glidecam est lourd et il dit que même un professionnel ne le porte que deux heures avant de le faire passer à un autre. Par contre, il espère que le résultat sera à la hauteur.

Les tournages de combat furent une grande première pour le chef op’ Image, et il trouve dommage de ne pas avoir eu une préparation spécifique pour pouvoir prendre les émotions sur les visages, ne voulant pas s’approcher par crainte pour le matériel. Mais il est content de ce qu’il a fait car à chaque prise ou combat il a ressenti une amélioration dans son travail.

Quand on lui demande les bons moments du tournage, il répond dans un sourire qu’il y en a eu pleins, comme les repas, les parties de ping pong à dix personnes, le tournage du clip d’I want sex (des Boozes) et une fin de tournage qui est toujours spéciale.

Puis, nous parlons de son expérience professionnelle, il travaille actuellement sur un moyen métrage « Phantasmes » (voici le Trailer)qui est en future parutions et qu’il souhaiterait diffuser dans divers cinémas de Toulouse car c’est « Une expérience sensorielle » et si jamais il trouve un éditeur il fera peut-être une sortie dvd. Et dans la suite de ses projets, Thomas a pas mal de projet en réalisation et en tant que chef opérateur. Un projet pour l’ESAV qui est en recherche de financement et il a aussi d’autres projets plus professionnels ainsi que des projets d’écritures. Il est donc très pris.

Le mot de la fin de Thomas est donc « chaussette » et quand je lui demande s’il veut remercier des gens, il annonce qu’il remercie toute l’équipe pour ce boulot, pour les supers moments passés ensemble et il souhaite aussi remercier tout particulièrement Léa et Louis pour le travail qu’ils ont réalisés ensemble.

0

Retour sur l’épisode 2

Vous avez regardé le deuxième épisode d’Hellcops ? Il est en temps de vous raconter les secrets de fabrications de cet épisode.

La séquence d’arrivée en enfer a été tournée dans l’Herault, au saut de Vésoles. L’idée était que les quatre geeks débarquent au milieu de nulle part alors que quelques secondes avant ils étaient en pleine ville. Le lieu de tournage était idéal, nous offrant un panorama très impressionnant et surtout aucune trace de civilisation (mis à part quelques éoliennes hors cadre), le tout à cinq minutes de marche à peine, de quoi éviter de porter tout le lourd matériel pendant plusieurs heures. En plein mois d’août, le soleil tapait très fort pour ce deuxième jour de tournage et malgré toutes les précautions prises, les acteurs devinrent tout rouge… Bienvenue en enfer !

img_0602

Le tournage de cette scène fut plus longue que prévue, notamment à cause des avions (même s’ils étaient très haut dans le ciel !) et des cigales. Les quelques randonneurs que nous avons croisés ont tous été compréhensifs pour faire le moins de bruit possible et certains ont même été perturbés par le panneau accueil planté en plein milieu de la bruyère et pointant vers le vide…

img_0558

Globalement cette séquence montre beaucoup de paysage et le plan de fin peut paraitre long voir interminable. Ce que je souhaitais ici c’était vraiment que le spectateur admire la nature mais surtout qu’il se sente perdu tout comme les quatre geeks qui découvrent qu’ils sont au milieu de rien et qu’il leur faudra du temps avant d’avoir toutes leurs réponses. Cela rejoint l’idée globale du film qui est que le spectateur découvre l’histoire en même temps que les Hellcops et à aucun moment n’en sait plus qu’eux afin de créer une proximité entre le spectateur et les quatre geeks.

img_0615

La séquence de la secrétaire a elle été tournée dans la salle à manger de l’équipe ! J’en profite pour remercier Fonfon et Dédé de nous avoir accueilli et prêté les bâtiments, merci aussi à Corinne et Hervé qui nous ont aussi accueilli tout au long de ce tournage. Le décor a été fait par Florent grâce à tous les accessoires déjà sur place, en collaboration avec Thomas qui a sublimement éclairé cette pièce. La petite chaise que l’on peut voir en plein milieu de la salle n’était pas du tout prévue mais, alors que Florent cherchait de quoi faire le décor, il a trouvé cette minuscule chaise, et hop, toute l’équipe a aimé, nous l’avons donc rajoutée au décor !

secretaire

Ici l’idée était de parodier les personnes que nous pouvons parfois trouver à l’accueil de certains services (vous êtes sûrement déjà tombé sur une personne comme ça à la poste, à la banque, chez votre opérateur téléphonique, …). Combien de fois allons-nous demander des informations sans en obtenir aucune ?! Je voulais un environnement pas du tout accueillant, très sombre qui ne donne pas envie de s’éterniser et où l’on se sent forcément mal à l’aise. Mes inspirations étaient la lumière du Caravage, avec son clair-obscur et sa « unique » source de lumière qui éclaire les personnages et crée un fond noir qui cache se qu’il se passe derrière… Le tout avec une secrétaire froide qui en a marre de faire son métier, très bien interprété par Gisèle.

 

0

Hellcops Episode 2

Dans cet épisode, les Hellcops découvrent un endroit très spécial…

 


 

Pour cet épisode, merci encore une fois au restaurant « L’Ane qui tousse« . Merci aussi à Florent, le chef décorateur/accessoiriste qui a fait du super boulot (n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à son site professionnel http://www.etabliworkshop.com). Merci à Gisèle qui a super bien interprété la secrétaire.

Dans la semaine vous retrouverez un autre « retour sur l’épisode », venez jeter un coup d’œil de temps en temps au site ou rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter

Dimanche prochain, un autre épisode…

Pages ... 1 2 3 4 5 6