0

Retour sur l’épisode 1

Malheureusement nous n’avons pas de making off vidéo à vous montrer, c’est la raison pour laquelle, une fois par semaine vous pourrez lire un rapide compte rendu des journées de tournage pour découvrir les coulisses d’Hellcops.

img_0637 Thibault et moi souhaitions qu’Hellcops s’ouvre sur une séquence forte en action et en zombies afin de placer le spectateur dans le contexte du film et ainsi éviter des malentendus du genre « ah mince, je pensais que c’était une sorte de Plus belle la vie ».  Non, il s’agit bien d’un film avec des zombies, de la baston, de l’humour (si si, je vous assure), du n’importe quoi et des moments épiques. Pour revenir sur la séquence d’ouverture, nous l’avons tourné dans l’Herault, près du saut de Vésoles (c’est un endroit vraiment magnifique et qui est très agréable l’été car on peut se balader et se baigner !), un peu dans une gorge, nous contraignant ainsi à finir avant 19h à cause du soleil. Heureusement pour l’équipe, le lieu de tournage n’était qu’à dix minutes de marche mais ce furent quand même dix minutes longues à porter tout le lourd matériel audiovisuel ainsi que les tables et chaises pour le maquillage ! Nous avons fait appel aux BlackCatz pour faire les zombies et avons équipé les Hellcops de manière à ce que chaque arme colle au mieux avec le personnage, à savoir des membres de zombies pour AFK… Au total nous étions une bonne vingtaine sur place, sous les yeux ébahis et interrogateurs des quelques randonneurs de passage. Le calme de la scène, et surtout l’absence de musique traduit un évènement brut, il n’y a rien d’épique dans ce combat, il s’agit seulement de la routine de ces quatre compagnons…

img_0705 img_0685

La partie de jeu de tir a été filmée grâce à une goPro fixée sur un famas dans une ancienne usine que vous aurez l’occasion de revoir dans la suite d’Hellcops. Ce fut la séquence la plus rapide à tourner, quel plaisir ! Thibault et Hervé, les deux figurants ont fait un très bon travail de simulation de bot !

Les séquences webcam ont été tournées à Toulouse, tout comme la séquence restaurant. Pour la webcam de Clovis, tournage chez Thomas le matin et piscine l’après-midi, de quoi nous permettre de nous reposer un peu et souffler après une semaine complète de tournage très intense !

Pour le restaurant nous n’avions qu’une après-midi pour tout tourner, ce fut juste mais nous y sommes arrivés, avant que le restaurant ne ré-ouvre ses portes pour la soirée. Ce fut sûrement une des journées  les plus confortables, enfin dans une salle climatisée et plus sous le soleil très chaud de l’Herault !

img_0639 img_0640

3

Hellcops épisode 1

L’épisode 1 est enfin en ligne ! Retrouvez le sans plus attendre ci-dessous :

Nous tenons à remercier pour cet épisode les BlackCatz qui sont venus malgré la chaleur faire les zombies pour nous. Merci aussi à JLG soft, Léa et aux parents de Thomas pour nous avoir accueilli pour filmer la séquence des webcams. La séquence dans le restaurant a été filmée à l’Âne qui tousse, très bon restaurant Toulousain (rue des 7 troubadours) qui font d’excellentes brochettes de viande ! Remerciement spécial pour cet épisode à Olivier et ses dessins plus que géniaux !

Dans la semaine vous retrouverez sur le site Internet d’autres articles sur Hellcops, n’hésitez pas à venir jeter un coup d’œil de temps en temps.

Si vous avez des questions, des remarques (gentilles ou méchantes), dites-les nous, Hellcops peut contenir des maladresses donc nous sommes preneurs de tout commentaire !

Le prochain épisode est prévu pour dimanche 11 novembre vers 18h si tout se passe bien !


 

0

De nouveaux visuels

En attendant dimanche la sortie du premier épisode, voici quelques visuels pour vous faire patienter. Rien de bien novateur mais il faut bien vous faire patienter un peu sans trop vous en dévoiler…

Tout d’abord le logo d’Hellcops

hc-1n_low

Un nouveau fond d’écran

wallpaper3

 

Et deux nouvelles affiches/bannières !

banniere2_low banniere_low

 

Rendez-vous donc dimanche 4 novembre pour la diffusion de l’épisode 1 (qui sera très certainement en ligne le soir…)

 

0

Une deuxième bande annonce !

Et voilà une deuxième bande annonce !

0

Portrait de…

 

Après la série de portraits des acteurs réalisés par votre serviteur, on passe aujourd’hui à un tout autre type d’acteurs du projet.

Non, ils ne sont pas comédiens bien que parfois ils apparaissent dans le champ. Aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous présenter les sondiers. Ils sont au nombre de trois, Guillaume qui était chef opérateur son, Léo qui était perchman et Françoisqui lui aussi a tenu ce rôle-là durant les derniers jours de boulot (Cependant, je n’oublie pas que beaucoup de personne ont eu l’honneur de tenir la perche durant certaines prises).

Quand on leur demande ce qu’ils ont fait comme études, les trois garçons ont un sourire et me répondent presque en cœur qu’ils étaient tous les trois au Lycée des Arènes (à Toulouse) en BTS audiovisuel.
Puis, on rentre dans le vif du sujet, la raison pour laquelle ils ont rejoint le projet. Pour Guillaume, c’est plutôt simple, Colas lui a dit que le projet n’avait pas de chef opérateur son et qu’il (Guillaume) pourrait avoir le rôle. Rien que pour ça, Guillaume était motivé puis il y avait le plaisir de travailler avec les potes et l’apport d’expérience que cela pouvait apporter. Léo avait déjà travaillé avec Jonathan, c’est donc avec plaisir qu’il a rejoint l’équipe, c’était une bonne occasion d’agrémenter son CV pour le futur et puis le plaisir de travailler avec des amis et des personnes motivées. François, lui est venu en « Touriste » pour reprendre ses termes, ce n’était pas question de professionnalisme mais plutôt pour passer un moment avec les potes et surtout pour filer un coup de main si nécessaire.Quand on a parlé de l’équipe, ils se sont rapidement concertés pour donner une réponse commune : des débuts pas faciles mais qui ont très vite évolués en bien. Rapidement, quelques concessions ont été faites des deux côtés pour avoir un meilleur résultat en commun. L’apprentissage au fil des jours à rapidement permis d’obtenir un gain de temps et surtout de qualité.

 Puis, il a évidemment fallu parler de la relation de ce petit couple pour savoir comment ils travaillaient entre eux. Guillaume lui, ne se faisait aucuns soucis, il laisse les gens travailler en paix et ne vient faire des mises au point que si c’est véritablement nécessaire ayant une grande confiance en son équipe.. Il entretient une relation agréable et simple avec Léo et François. Pour Léo, c’était la même chose et il trouvait même agréable que le chef op’ lui laisse prendre des initiatives, créant ainsi une relation d’écoute et de confiance entre eux.

Et enfin, ils expliquent leurs espoirs et projets pour la suite. Guillaume lui, aimerai continuer à évoluer dans le milieu des films amateurs et surtout investir dans du matériel pour être plus « professionnel dans l’amateurisme » et trouver du boulot dans sa branche. Léo pour sa part est plus dans des idées, il aimerait bien pouvoir monter une association pour aider à monter des projets et pouvoir accompagner les mêmes projets et découvrir de nouveaux talents. Pour François, lui, aimerait trouver quelques choses de sérieux tout en explorant de nouveaux territoires.

Les trois garçons finissent l’entretien en remerciant Marie-Pierre Thomas, leur prof du lycée qui leur a prêté une bonne partie du matériel utilisé durant le tournage.

Je m’excuse auprès de François si sa photo n’apparaît pas ici mais je n’en possède pas.

0

Première Bande Annonce !

Bonjour à tous !
Voici la première bande annonce d’Hellcops ! La semaine prochaine une deuxième bande annonce qui vous dévoilera un peu plus l’histoire… Enjoy.

Bande Annonce 1 Hellcops par Annamenel

1

Fiches Personnages

A quelques jours de la première bande annonce et à quelques semaines de la diffusion de l’épisode 1, apprenez-en un peu plus sur les 4 Hellcops dans les fiches ci-dessous !

Fiche Cap' Fiche Illiana Fiche AFK Fiche Kantor
0

Une affiche !

Et voilà la première affiche d’Hellcops ! Désormais le rythme des mises à jour va quelque peu s’accélérer, ce week end vous pourrez en apprendre un peu plus sur qui sont les Hellcops, et la semaine prochaine vous pourrez enfin découvrir une bande annonce ! Réservez dès à présent le 4 novembre, date du lancement du premier épisode…

affiche1_low
0

Portrait de…

 

Portrait de Colas

Colas détient le rôle d’AFK au sein de la série Hellcops. Ce jeune homme de 22 ans a fait un BTS  audiovisuel option son aux Lycée des Arènes à Toulouse et il est aujourd’hui intégré à l’ENSATT. Il débuté le théâtre à  l’âge de quinze ans, a pratiqué  jusqu’à vingt-deux et aimerai bien pouvoir recommencer. Pour Colas, ce projet est aussi une première expérience du travail face à une caméra et ce projet lui permet aussi d’apprendre à travailler avec lui-même. Si Colas a accepté le projet c’est parce que Jonathan et Thibault (ses copains) le lui ont proposé.

 

C’est en rigolant qu’il détaille les points communs avec son personnage. Les deux (Colas et AFK) sont dans la même branche, un brin déconneur, un peu décalé ; en souriant Colas ajoute qu’une des grosses différences entre lui et AFK, c’est que lui, il possède des hormones.

Quand on lui demande ce qu’il pense de l’équipe d’acteurs, il répond qu’une bonne cohésion est en place et qu’elle permet un bon travail de groupe. Il trouve que le groupe est agréable et qu’il se donne à fond pour jouer le mieux possible. Et quand on lui demande ce qu’il pense de l’équipe technique, il nous dit que c’était plutôt bien, car malgré le manque de temps et le stress qui en résultait, ils ont été à même d’effectuer leur travail avec professionnalisme, même si les conditions de travail compliquaient la communication entre eux et les acteurs. D’une manière générale, Colas est satisfait du travail qui fut mené par tous.

 

Comme dit plus haut, ce projet était une première devant la caméra pour Colas et il a apprécié même si c’était assez difficile parfois quand il manquait d’indication. Avide de la moindre remarque (constructive) pour s’améliorer. Malgré un début un peu chaotique, Colas ressent une impression d’engagement et s’implique à fond dans son personnage.

 

Au niveau de l’escrime, il n’a pas vraiment eu de soucis, il en avait déjà pratiqué. Il a toutefois ressenti un besoin d’apprendre un art martial pour apprendre à se concentrer durant un combat. Colas a trouvé que la préparation était bonne et il était très enthousiaste pour une bonne scène de baston.

 

Connaissant Colas, on espère qu’il nous donnera une tripotée de mauvais souvenirs et dans un sourire, il me répond qu’il n’en a aucun mais qu’il est blindé de bons souvenirs. Un souvenir en particulier remonte, celui où il s’est retrouvé à quatre pattes à se battre avec des zombies.

 

Colas à une passion pour l’audiovisuel et quand on lui demande les projets pour la suite, il s’emballe et les mots sortent très vite de sa bouche. Il veut continuer à fond dans le spectacle vivant, faire de la recherche artistique dans de bonnes conditions tout en sortant du système actuel et surtout découvrir des nouveaux « trucs ». Il a déjà beaucoup d’idée et il annonce que le GN (jeu de rôle Grandeur Nature) est un vaste champ de recherche, lorsqu’il est en jeu aussi bien que pour l’ambiance.

 

Le dernier mot de Colas est jupe (je peux vous assurer de n’avoir pas croisé beaucoup de fille en jupe durant le tournage) et il conclut cet entretien sur des remerciements. Il remercie tout le monde, les présents, ceux qui ont cru au projet et aux potes. Il remercie tout particulièrement le réalisateur qui, malgré des moments difficiles, n’a jamais baissé les bras.

0

Sweet Brain Effect

Bonjour à tous !

En attendant d’en voir un petit peu plus sur Hellcops, voici un autre projet de websérie des BlackCatz, les zombies que vous pourrez voir dans Hellcops. Actuellement en financement sur le site KissKiss BankBank, le projet se composera de 12 épisodes de 4 à 6 minutes. Pour les soutenir, cliquez ici !

Synopsis

Jo est un étudiant qui vient de décrocher un petit boulot chez la BlackCatz Production. En arrivant sur les lieux de son futur travail, il fait la connaissance de Ju, responsable acariâtre et antipathique en charge d’une collocation de… zombies ! Grâce à un nouveau produit : le sweet Brain, les morts-vivants sont aujourd’hui partie intégrante de notre société. Mais dans cet appartement, Jo va vite découvrir que derrière les portes se cachent de bien lourds secrets ! 

Pages ... 1 2 3 4 5 6