0

Premiers Screenshots

screenshot_seq0_3
En ces temps de post-production, Hellcops n’a pas beaucoup de visuels à montrer, d’où l’absence d’informations mais le projet n’est pas mort, loin de là ! Pour vous faire encore patienter voici quelques screenshots pas étalonnés. Une bande annonce devrait arriver fin octobre, peu de temps avant la diffusion du premier épisode. Si vous êtes un néophyte et que vous vous demandez pourquoi la post-production prend autant de temps, sachez que le poids total des rushs pèse plus de 300Go qu’il faut monter (ce qui demande des ordinateurs puissants) puis étalonner, mixer le son, faire la musique, faire les effets spéciaux, regrouper le tout, faire les génériques…

 

0

Nouveau fond d’écran

wallpaper2
Ce nouveau fond d’écran révèle deux personnages essentiels mais je n’en dirai pas plus pour l’instant..

0

Portrait de…

CClovislovis, jeune homme souriant et blagueur à l’instar de son personnage Cap (leader non avoué), a 20 ans et a fait ses études en Audiovisuel (option image) à Toulouse. Mais ce n’est pas pour autant qu’il a l’habitude de se trouver devant la caméra. Il a plus souvent l’occasion de se retrouver derrière en tant que réalisateur ou technicien.

Pour le projet Hellcops, la motivation lui est venue de la part de Jonathan qui lui a proposé d’être acteur (comme à chaque projet que Jonathan a menés) mais la présence d’autres personnes pleines d’expérience à partager était une option d’autant plus importante.

Les scènes techniques de cavalcades n’étaient pas les plus difficiles pour le jeune homme qui était déjà cavalier dans sa jeunesse. Pour les combats à l’épée, c’était autre chose. Clovis n’avait jamais fait d’escrime mais une intense préparation et une bonne répétition étaient souvent suffisant. D’après ses propres dires, Clovis a adoré se préparer aux chorégraphies et se trouver à l’intérieur des combats. Physiquement Clovis était prêt grâce à son apprentissage du judo mais à part des cascades pour des tournages familiaux, ce genre d’expérience furent une grande découverte pour Clovis.

Vis à vis des équipes en présence, Clovis nous dit qu’entre acteurs la relation fut, au début, maladroite et malaisée mais que la chose à rapidement évoluée dans l’optique de l’entraide et du soutient. Il y eut cependant un manque de communication et des incertitudes, chose courante à tous les projets mais ici, le tout fut pris convenablement et ils purent même en tirer des fous rires et d’agréables moments éclipsant les doutes.

Par rapport à son personnage – Cap – Clovis avait des idées claires dessus mais il ne se reconnait pas du tout dedans. Il a utilisé beaucoup de clichés pour travailler ce personnage, leader d’une team sur counter assaut mais mal assuré en situation réelle.

Parlons du futur de Clovis maintenant. Il va continuer à travailler avec son groupe Azad Lab et travailler sur les clips en tant que réalisateur cette fois. Il compte aussi partir au Mexique pour participer à un tournage qui expliquera l’introduction du cinéma au Mexique par un français. Si tout se déroule bien, il devrait partir en février.

Pour conclure, Clovis nous dit dans un sourire, « Vivons nos projets ! »

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son clip : http://www.youtube.com/watch?v=bZyWdDLxzNE

Et retrouvez ses apparitions dans les vidéos de Jonathan sur la page « Les auteurs »

0

Portrait de …

Manon, alias Illiana, est une jeune fille de vingt deux ans qui a toujours voulu être actrice et qui, grâce à sa maman, a commencée à l’âge de dix ans. Elle a donc douze ans de théâtre dans les pattes et un peu plus d’un an et demi dans le monde du cinéma. Son envie de participer au projet Hellcops vient d’une rencontre professionnelle avec Thibault Dérioz (producteur d’Hellcops) sur le court métrage Phantasme (Réalisation : Thomas Pantalacci). Puis le thème du projet, un peu décalé, était plus qu’attrayant.

Au yeux de Manon, ce projet est réalisé avec une équipe sérieuse et consciencieuse dans le travail. Une bonne humeur toujours présente malgré la tension due aux journées de travail chargées. Une organisation positive pour un premier projet mais qui aurait pu être meilleure et elle le sera dans le second.

Sur Hellcops, Manon nous évoque un épisode marquant qui découle d’une scène à cheval. N’ayant pas cavalée depuis un certain temps, Manon à eut un soucis aux adducteurs (douloureux n’est ce pas ?) et ceci fut une mauvaise expérience physique mais cela a joué sur le planning qu’il a fallu modifier pour lui permettre de ce remettre. Mais ce même problème amena un rapprochement certain entre les membres de l’équipe et a contribuer à souder l’équipe de tournage. Manon conclue dans un sourire que c’est un bon et mauvais souvenir de ce tournage.

Sur la discussion à propos de son personnage Illiana, Manon confie qu’elle n’avait aucune préparation physique ou psychologique spéciale en amont. Se préparant au moment où il fallait tourner la scène, lors des répétitions. Cela lui permettait de mieux comprendre ce que le réalisateur attendait d’elle et de son personnage. Pour les ressemblances entre Illiana et Manon, il y en à très peu confie-t-elle. Nous sommes différentes. Il est vrai qu’Illiana est froide et colérique alors que Manon peut paraitre froide au premier abord mais elle se déride ensuite. Dans un rire, on apprends qu’Illiana serait une fille qui aurait ses règles en permanence.

Entre acteur, Manon trouve que la relation est saine. Il y a une écoute et une entraide. Des échanges et des avis pour trouver la manière la plus juste de jouer et de travailler. Elle pense exactement la même chose à propos de l’équipe technique.

Pour finir cette présentation, Manon vit son rève de petite fille à chacun des projets auxquels elle participe que ce soit du cinéma ou du théâtre. Sa passion pour l’un et l’autre grandit en même temps que les projets qui fleurissent autours d’elle mais dont elle ne veut pas dire un mot. Après un peu plus de questions, j’apprends tout de même qu’il y en à six qui se concrétisent doucement dont un festival de théâtre.

Merci et bravo à Manon. Bon courage pour la suite.

 

0

Quelques photos du tournage

screenshot1erclap-2
Voilà quelques photos du tournage ! Prochainement d’autres photos puis très bientôt des screenshots… L’ours que nous avons pu regarder est très convaincant et la durée totale du film sera d’environ 45 min.

Le tournage a duré 10 jours et fort heureusement nous avons eu un super beau temps, deux jours de tournage avec les BlackCatz en zombie, deux jours avec des escrimeurs au top, une journée avec des chevaux très obéissants, des journées dans des paysages magnifiques et d’autres dans des décors intérieurs tout aussi magnifiques.
Merci à toute l’équipe qui a été au top tout au long du tournage malgré des horaires très difficile (heureusement nous mangions très bien le soir et le midi). La liste des remerciements est très longue car nous avons reçu beaucoup de soutien de beaucoup de personnes différentes. Le générique risque de durer longtemps !
N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, G+, Twitter ou même le site Internet, cela nous fait beaucoup plaisir de voir toute l’attente que suscite le film !

 

0

Fin de Tournage.

FIN DE TOURNAGE ! Cris de joies, applaudissements. Trois mots qui sonnent le glas d’un projet ambitieux et d’une expérience incroyable (à mes yeux). Je vais essayer de vous offrir ici un compte rendu des dix jours de vie commune et de cette réalisation en vous livrant l’expérience complète et le point de vue des acteurs de ce projet.

Les journées sont longues, une équipe qui se lève tôt et qui se couche tard pour partager une envie et une passion commune. Des journées harassantes que même les professionnels n’osent pas faire. En effet, nos jeunes amis, tellement motivés, ont parfois tournés cent vingt plans dans la journée alors qu’un pro en ferait moitié moins. Ces jeunes gens iront loin ou ne vivront pas longtemps.

« Silence, ça tourne ! », « moteur » (écho des caméras et du son : « moteur »), mise en place du clap et de son doux bruit de commencement. «Et… Action ». Cette suite d’interjection permet de lancer le tournage d’un plan. Après cette tâche ardue du réalisateur, ce sont les acteurs qui prennent le relais, suivi des caméras et du ou des perchmans, qui essaient de capter au mieux les images et les émotions pour les premiers et les voix et expressions pour les seconds. Parfois des grands signes du chef op. son (qui ne sont pas toujours remarqué par le réalisateur) annoncent un problème ; un avion, une voiture ou parfois même un « file error ». Ce sont parfois les caméramans qui grognent car il y a quelqu’un dans le champs, du touriste à la perche voire le perchman. Puis vient le « Coupez ! » qui annonce la fin de la prise car elle est bonne ou alors il faut reprendre pour corriger un problème (cité plus haut.). Et souvent, après avoir coupé la prise, on la double pour être sur d’en avoir une bonne.

Vous venez de découvrir, en gros, comment se déroule le tournage d’un plan. Mais en plus de cela, avant de tourner, il faut préparer la scène, expliquer aux acteurs ce que l’on attend d’eux, idem pour les figurants. Placer les caméras et les micros. Si le planning le permet, faire une ou deux répétitions pour tester les sons et les lumières. Envoi de l’action, doublage de la scène par sécurité. Puis faire les plans larges, les plans rapprochés et les gros plans. Ensuite on envoi la fin pour mieux repartir sur autre chose.

Entre scène à cheval (avec la présence de véritables équidés), escrimeurs confirmés, décors impressionnants (chapeau bas Flo et aux paysages de l’arrière pays de l’Hérault), maquillage sanguinolent et réaliste (bravo aux BlackCatz et à leurs zombies). L’envers du décor est stupéfiant et édifiant (« fiant »).

Ces dix jours, entre rire, passion, tension, furent une expérience professionnelle et un apprentissage pour tous. Chacun en repart grandit malgré le rajeunissement d’une dizaine d’année de chacun. Les départs et séparations douloureuses. Chacun d’entre nous attend la suite avec, je pense, une impatience mal contenue. Vous pourrez, vous-même, découvrir tout ça bientôt.

Merci et félicitation à tous pour les étoiles que vous nous offrez !

0

Début du tournage

Voilà, cela fait une semaine maintenant que nous avons débuté le tournage ! Tout se déroule très bien, nous avons filmé dans de magnifiques lieux, parfois avec des chevaux, parfois avec des zombies, souvent avec des démons mais toujours avec des cigales et de la bonne humeur !

Nous n’avons pas pu poster de nouvelles plus tôt car nos journées étaient très chargées (souvent de 6h à 23h) et le repos était plus que nécessaire. Il ne nous reste désormais plus que deux journées de tournage et tout devrait être dans la boite !

Très bientôt je vous donnerai plus d’informations et Mathieu vous postera quelques interviews et reportages écrits sur le tournage. Vous aurez aussi le droit à tout un tas de photos et quelques screenshots dans les jours à venir !

0

Des news, tournage en approche

Bonjour à tous !

Cela fait un petit moment qu’on ne vous a pas donné de news d’Hellcops mais le film continu à se développer.

Grande nouvelle qui a été publié sur Fessebouc et autres réseaux sociaux mais pas sur le site, nous allons être diffusé au Toulouse Game Show le 2 et 3 décembre. (leur site). Le film sera projeté en intégralité lors de cette diffusion et vous aurez la possibilité de nous rencontrer sur notre stand et nous poser toutes les questions que vous voulez après la projection.

Si vous vous demandez pourquoi nous n’avons pas mis de nouvelles ce mois-ci c’est parce que nous avons fait quelques réunions, des entrainements d’escrime, d’autres repérages, bref de la préparation.

Nous pouvons désormais vous annoncer que le tournage aura lieu du 29 juillet au 2 août à Riols dans l’Herault puis nous tournerons 2 jours à Toulouse pour revenir ensuite jusqu’au 8 août à Riols. Un tournage de 10 jours donc pour environ 10 épisodes. Tout au long du tournage nous essaierons de vous mettre des photos sur le site !

Le dessin que vous pouvez voir représente AFK le 4ème Hellcops que vous n’avez pas pu encore voir en photo !

0

Bannières, nouveau personnage et ulule à 100%

banniere-rectangle3

Bonjour à tous ! Nous avons le plaisir de vous informer que le projet ulule est arrivé à 100% ! Il reste 3 jours pour essayer de dépasser notre objectif donc vous pouvez encore mettre de l’argent ! :)

Autre nouvelle vous pouvez désormais retrouver des bannières à mettre sur votre site Internet ou là où vous le souhaitez (esprits tordus bonjour. Les voici :

 

Vous aurez remarqué l’apparition d’un nouveau personnage, celui d’AFK ! Nous n’avons pas encore eu le temps de faire un shooting photo clean, l’acteur habitant à Lyon mais dès le mois de juillet vous pourrez mieux voir sa tête, promis !

Une grande nouvelle se prépare (nous l’espérons), suspense ! En attendant la cadence de mise à jour du site va un peu ralentir car je rentre en plein découpage technique pour le film et me consacre désormais qu’à ça, il faudra donc attendre juillet pour avoir de nouveaux visuels.

Petit calendrier prévisionnel qui risque fortement de changer mais pour vous donner un ordre d’idée : début août : tournage, fin-août : affiches et screenshots, fin septembre : teaser, octobre : teasers, bandes annonces, making off, et vers le 4 novembre diffusion de l’épisode 1 !

0

Repérage à Cheval

Ce week end, repérage à cheval des lieux de la poursuite avec Lucille, coordinatrice équestre, avec qui on a pu tester une caméra embarquée sur la tête, le rendu est très bon, attendez-vous à avoir des plans à l’intérieur même de la course !

img_0859_low

 

Pages ... 1 2 3 4 5 6