0

Portrait de…

CClovislovis, jeune homme souriant et blagueur à l’instar de son personnage Cap (leader non avoué), a 20 ans et a fait ses études en Audiovisuel (option image) à Toulouse. Mais ce n’est pas pour autant qu’il a l’habitude de se trouver devant la caméra. Il a plus souvent l’occasion de se retrouver derrière en tant que réalisateur ou technicien.

Pour le projet Hellcops, la motivation lui est venue de la part de Jonathan qui lui a proposé d’être acteur (comme à chaque projet que Jonathan a menés) mais la présence d’autres personnes pleines d’expérience à partager était une option d’autant plus importante.

Les scènes techniques de cavalcades n’étaient pas les plus difficiles pour le jeune homme qui était déjà cavalier dans sa jeunesse. Pour les combats à l’épée, c’était autre chose. Clovis n’avait jamais fait d’escrime mais une intense préparation et une bonne répétition étaient souvent suffisant. D’après ses propres dires, Clovis a adoré se préparer aux chorégraphies et se trouver à l’intérieur des combats. Physiquement Clovis était prêt grâce à son apprentissage du judo mais à part des cascades pour des tournages familiaux, ce genre d’expérience furent une grande découverte pour Clovis.

Vis à vis des équipes en présence, Clovis nous dit qu’entre acteurs la relation fut, au début, maladroite et malaisée mais que la chose à rapidement évoluée dans l’optique de l’entraide et du soutient. Il y eut cependant un manque de communication et des incertitudes, chose courante à tous les projets mais ici, le tout fut pris convenablement et ils purent même en tirer des fous rires et d’agréables moments éclipsant les doutes.

Par rapport à son personnage – Cap – Clovis avait des idées claires dessus mais il ne se reconnait pas du tout dedans. Il a utilisé beaucoup de clichés pour travailler ce personnage, leader d’une team sur counter assaut mais mal assuré en situation réelle.

Parlons du futur de Clovis maintenant. Il va continuer à travailler avec son groupe Azad Lab et travailler sur les clips en tant que réalisateur cette fois. Il compte aussi partir au Mexique pour participer à un tournage qui expliquera l’introduction du cinéma au Mexique par un français. Si tout se déroule bien, il devrait partir en février.

Pour conclure, Clovis nous dit dans un sourire, « Vivons nos projets ! »

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à son clip : http://www.youtube.com/watch?v=bZyWdDLxzNE

Et retrouvez ses apparitions dans les vidéos de Jonathan sur la page « Les auteurs »