0

Portrait de…

 

Après la série de portraits des acteurs réalisés par votre serviteur, on passe aujourd’hui à un tout autre type d’acteurs du projet.

Non, ils ne sont pas comédiens bien que parfois ils apparaissent dans le champ. Aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous présenter les sondiers. Ils sont au nombre de trois, Guillaume qui était chef opérateur son, Léo qui était perchman et Françoisqui lui aussi a tenu ce rôle-là durant les derniers jours de boulot (Cependant, je n’oublie pas que beaucoup de personne ont eu l’honneur de tenir la perche durant certaines prises).

Quand on leur demande ce qu’ils ont fait comme études, les trois garçons ont un sourire et me répondent presque en cœur qu’ils étaient tous les trois au Lycée des Arènes (à Toulouse) en BTS audiovisuel.
Puis, on rentre dans le vif du sujet, la raison pour laquelle ils ont rejoint le projet. Pour Guillaume, c’est plutôt simple, Colas lui a dit que le projet n’avait pas de chef opérateur son et qu’il (Guillaume) pourrait avoir le rôle. Rien que pour ça, Guillaume était motivé puis il y avait le plaisir de travailler avec les potes et l’apport d’expérience que cela pouvait apporter. Léo avait déjà travaillé avec Jonathan, c’est donc avec plaisir qu’il a rejoint l’équipe, c’était une bonne occasion d’agrémenter son CV pour le futur et puis le plaisir de travailler avec des amis et des personnes motivées. François, lui est venu en « Touriste » pour reprendre ses termes, ce n’était pas question de professionnalisme mais plutôt pour passer un moment avec les potes et surtout pour filer un coup de main si nécessaire.Quand on a parlé de l’équipe, ils se sont rapidement concertés pour donner une réponse commune : des débuts pas faciles mais qui ont très vite évolués en bien. Rapidement, quelques concessions ont été faites des deux côtés pour avoir un meilleur résultat en commun. L’apprentissage au fil des jours à rapidement permis d’obtenir un gain de temps et surtout de qualité.

 Puis, il a évidemment fallu parler de la relation de ce petit couple pour savoir comment ils travaillaient entre eux. Guillaume lui, ne se faisait aucuns soucis, il laisse les gens travailler en paix et ne vient faire des mises au point que si c’est véritablement nécessaire ayant une grande confiance en son équipe.. Il entretient une relation agréable et simple avec Léo et François. Pour Léo, c’était la même chose et il trouvait même agréable que le chef op’ lui laisse prendre des initiatives, créant ainsi une relation d’écoute et de confiance entre eux.

Et enfin, ils expliquent leurs espoirs et projets pour la suite. Guillaume lui, aimerai continuer à évoluer dans le milieu des films amateurs et surtout investir dans du matériel pour être plus « professionnel dans l’amateurisme » et trouver du boulot dans sa branche. Léo pour sa part est plus dans des idées, il aimerait bien pouvoir monter une association pour aider à monter des projets et pouvoir accompagner les mêmes projets et découvrir de nouveaux talents. Pour François, lui, aimerait trouver quelques choses de sérieux tout en explorant de nouveaux territoires.

Les trois garçons finissent l’entretien en remerciant Marie-Pierre Thomas, leur prof du lycée qui leur a prêté une bonne partie du matériel utilisé durant le tournage.

Je m’excuse auprès de François si sa photo n’apparaît pas ici mais je n’en possède pas.